Mes services

La vie de parents comporte son lot de stress et d’inquiétudes.

Une conseillère familiale peut vous accompagner à trouver des solutions éducatives et offrir une écoute active et du réconfort. A l’initiative des parents ou du jeune, une conseillère est là pour construire avec l’enfant et les parents la meilleure solution à leurs difficultés.

Quelques exemples de situations concrètes :

  • difficultés éducatives,
  • Appréhender et vivre ensemble avec un enfant différent.
  • Une aide pour la gestion des émotions
  • Lorsque l’on doute de soi et de ses agissements, retrouver confiance dans votre rôle de parent
  • Famille monoparentale ou recomposée, bien trouver sa place
  • Votre enfant ou adolescent rencontre des difficultés : déprime, démotivation, harcèlement, problème relationnel …
  • Améliorer les tensions avec votre ados
  • Rivalité entre frère et sœur … quelle place pour chacun.
  • Vous vous sentez parfois dépassé(e).
  • Comment faire face aux colères, aux crises, à l’arrogance …
  • Retrouver la confiance
  • Apaiser et faciliter la communication
  • éviter le burn-out parental, comment s’en sortir, comment l’éviter?

Il est très délicat d’élargir son point de vue en ne le confrontant pas avec celui d’un autre… Inutile d’attendre le burn out ou la dépression. Cela permet de se faciliter la vie et d’éviter de tourner en rond.

Mon objectif est de vous aider à être confiant et apaisé dans votre rôle de parent.

Quelles que soient les situations que vous rencontrerez avec les enfants, vous serez en mesure d’y faire face.

Je vous propose de vous apporter une écoute, un soutien ponctuel ou un accompagnement plus approfondi pour vous aider à surmonter vos difficultés dans une approche intégrative. Un accompagnement individuel, en couple, ou encore en famille.

Aujourd’hui, j’utilise mon expérience et mes connaissances pour accompagner les personnes à faire les changements qu’ils veulent apporter dans leur vie.

Pour les particuliers

"Etre parent aujourd'hui"

Vous êtes parent. Vous rencontrez des difficultés avec vos enfants ou ceux de votre conjoint. Vous cherchez à les résoudre. Vous vous sentez débordé, stressé, vous ne savez plus comment faire. Vous ne vous sentez pas respecté, obéi par votre enfant ou adolescent…

Le coaching parental vise à faciliter le quotidien des parents grâce à des outils simples, concrets et applicables à la maison.

Ensemble, nous explorons des pistes. Je vous donne des outils. 

J’offre aux parents plus de possibilités pour faire bouger les choses

"Accompagner mon enfant en crise"

Marre des cris, des négociations, des caprices, des pleurs… vous culpabilisez, vous avez hontes …. Vous cherchez des solutions concrètes. Vous rêvez d’une maison plus calme, plus joyeuse. C’est possible !

Quand votre enfant s’oppose à vous, se met en colère ou fait des crises, il vous est peut-être difficile de ne pas perdre patience

Combien de fois je te l’ai dit ? REPETER SANS CESSE 

On a parfois l’impression que notre vie de parents n’est faite que d’une suite incessante de répétitions et de demandes

Pour un parent, un enfant qui n’écoute pas, c’est, presque toujours, un enfant qui n’obéit pas, insolent…

 

"Le burn-out parental"

L’épuisement parental (ou burnout parental) survient lorsqu’on ne parvient pas à atteindre les exigences que l’on s’était fixées en tant que parent, et que ce décalage cause un tel stress qu’il finit par induire une détresse importante et chronique.

Le burn-out peut être définit comme un syndrome d’épuisement familial, qui entraîne une souffrance psychologique ou physiologique.

La difficulté avec l’épuisement parental, à la différence de l’épuisement professionnel, est la suivante : « On peut changer d’emploi, mais on ne peut pas s’en aller de notre famille, dit-elle. Quand on fait ce constat, il faut réajuster tout de suite le tir et redéfinir les priorités. »

"Ne pas se sentir à la hauteur"

« Passer du couple à la famille, c’est un bouleversement complet »

Si avoir des enfants est une source de bonheur à bien des égards, il est rare que notre progéniture ne soit pas également une cause de stress et de tension, pouvant parfois même conduire à un véritable surmenage.

 « Être sur tous les fronts. » Il leur faut gérer enfant, couple, carrière, planning, et même leurs émotions ! Leurs désirs sont nombreux et parfois contradictoires, ce qui engendre des conflits psychiques.

“JE NE SUIS PAS A LA HAUTEUR…” est un sentiment qui cause beaucoup de dégâts personnels (relation de couple, rapport avec soi et avec les autres…) et professionnels (évolution de carrière, affirmation en groupe, prise de parole en public…) chez un individu.

La pression peut être forte sur les épaules des parents.

 

 

 

 

Modalités

Déroulement des séances

Les séances peuvent se dérouler à mon bureau à Tonnay Charente, ou à distance en vision ou par téléphone.

Tarifs

70€ TTC de l'heure.
Pour toute séance réalisée à distance, le paiement via PayPal devra être effectué auparavant.

Contact

06 13 88 29 38
laurencelasnier@hotmail.com

Pour les professionnels

Le soutien à la parentalité s’exerce sous différentes formes : des consultations, des lieux d’écoute, des soirée-débats, l’organisation de la semaine de la famille…

Je propose des moments de rencontres et d’échanges entre parents à partir de thématiques liées aux relations familiales et à l’éducation. 

Parce qu’être parent suscite des interrogations et des doutes, l’objectif des soirée-parentalité est de donner la parole aux parents sur leur rôle, sur les difficultés rencontrées avec leurs enfants au quotidien et leurs questionnements par rapport à l’éducation.

Ces moments privilégiés permettent de prendre du recul par rapport à la vie quotidienne, de prendre ou reprendre aussi des forces et confiance parfois lorsque l’on « découvre » que l’on n’est pas seul(e) à se questionner, hésiter… ou que l’on cherche à s’ouvrir aux nouvelles connaissances issues des pratiques, expériences. 

Parce qu’être parent suscite des interrogations et des doutes, l’objectif des soirée-parentalité est de donner la parole aux parents sur leur rôle, sur les difficultés rencontrées avec leurs enfants au quotidien et leurs questionnements par rapport à l’éducation.

Ces soirées ouvrent des pistes de réflexions et visent aussi à déculpabiliser le parent.

Ces moments d’échanges participatifs traitent de sujets sur la parentalité, le tout livré avec une touche d’humour !

Les soirées débats pour les parents

Crise d’adolescence, comment chacun peut la surmonter ?

Les écouter, leur parler
Cette période de la vie peut être marquée par un éloignement entre les adolescents et leurs parents, et se manifester par un sentiment d’incompréhension réciproque, de décalage croissant entre les priorités des uns et des autres… L’adolescent est à la fois un adulte en recherche d’indépendance et de liberté, et un enfant conservant sa peur d’être abandonné par ses parents. L’essentiel pour les parents est de toujours montrer leur intérêt pour l’adolescent Comment renouer le contact sans les braquer ? Comment le soutenir dans cette période de chamboulements pour lui (le corps, les relations…). Comment le motiver ? Être adolescent est une énigme aussi pénible pour soi… que contagieuse pour l’entourage ! Le jeune est tendu… et ses parents explosent ! Comment renouer la communication, lui faire comprendre que l’on sera toujours là pour lui en le laissant prendre son envol, faire ses propres choix ? Comment cohabiter sereinement, avec respect et bienveillance ?

Ne pas se sentir à la hauteur, le mythe de la mère parfaite !

Stop à la pression du quotidien ! Comment arrêter de culpabiliser en tant que maman ? accepter ses limites et renoncer à cette illusion de la toute-puissance maternelle diffusée par la société, s'accepter avec ses peurs, ses défauts, ses doutes, et ses talents.
La perfection en matière d’éducation n’existe pas. Elle occasionnerait beaucoup trop de pression et de contrôle ! Et bien sûr, il existe aussi autant de variantes d’éducation qu’il y a de familles. Être parent c’est merveilleux… une invasion de bonheur… Mais c’est également savoir tout gérer au quotidien. Entre les devoirs, le ménage, courir aux activités, faire les courses, préparer les repas, gérer l’administratif…
Être partout et nulle part…comment se recentrer sur l’essentiel ?
Et nous nous efforçons d’instaurer un rythme à nos enfants, un mode de vie.
Essayer d’être un « bon parent » …. Être au taquet constamment. Et parfois, tout ne roule pas comme on le souhaite : notre enfant fait des colères, des crises, les autres parents nous jugent, nous donnes des leçons… Alors notre monde s’écroule …. Nous avons l’impression de tout mal gérer, de d’être incapable, la colère, la tristesse prend place. On se sent seule parfois même en couple. On pleure isoler des autres afin de garder la tête haute. Des mots, des attitudes peuvent être l’opposé de nos convictions, sans l’intention de blesser. Être simplement fatigué, dépassé ! le doute s’installe, c’est l’engrenage de la dévalorisation.
Alors soyez bienveillant avec vous-même :
- faites ce qui vous sembles juste et en accord avec vous-même - prenez régulièrement des pauses pour souffler respirer
- croyez en vous, lâchez prise.
L’important va être de trouver l’équilibre : gérer les émotions, les priorités, retrouver confiance en vous en vos capacités

La cohésion parentale : C’est quoi être parent ?

Comment arriver à être d’accord avec les valeurs, les besoins, les attentes de chaque parent sur l’éducation ? POUR L'EPANOUISSEMENT DE TOUS et DANS LE RESPECT DE CHACUN.
La perfection en matière d’éducation n’existe pas. Elle occasionnerait beaucoup trop de pression et de contrôle ! Et bien sûr, il existe aussi autant de variantes d’éducation qu’il y a de familles. Éduquer un enfant ce n’est pas faire comme nos parents ou le contraire de ce que nous avons vécu.
La mésentente à propos de l’éducation des enfants ou les disputes entre parents et enfants, à l’intérieur de la famille recomposée ou entre les enfants eux-mêmes enveniment les relations. En parler c’est gagner en confiance dans ses compétences parentales. La parentalité est aujourd’hui au cœur d’un véritable enjeu de société : les attentes vis-à-vis des parents sont importantes.

Être parent aujourd’hui, comment poser un cadre bienveillant ?

Gérer les conflits et colères sans punir, créer un climat de coopération…
Les limites sont nécessaires à tout âge de la vie, elles structurent le temps, l’espace, la vie en société… elles délimitent notre environnement, nos relations sociales, nous offrent un cadre dans lequel évoluer. Difficile de s’y retrouver aujourd’hui entre tous les conseils prodigués par les uns et les autres. Entre la valorisation d’une éducation toujours plus « positive », plus bienveillante et ses opposants qui soutiennent une vision d’un passé où l’autorité n’était jamais contestée, les parents d’aujourd’hui ont de quoi se sentir perdus. Un enfant, pour se sentir en sécurité doit sentir que les adultes face à lui sont solides, consistants et qu’ils savent ce qui est bon pour lui : le nombre d’heures de sommeil dont il a besoin, ses temps d’écrans, ce qu’il peut faire ou non… Et c’est à ce prix qu’il se construit, en prenant appui pour s’opposer. Il faut donc penser le cadre, les limites en y laissant de la flexibilité.

L’épuisement parental, comment l’éviter, comment s’en sortir ?

Le burn-out est la forme extrême de la surcharge mentale. Cette charge subie principalement par les femmes est un obstacle pour l’équilibre vie pro vie perso. C’est la fameuse « double journée de travail ». Depuis plusieurs années, on parle de burn-out maternel pour désigner un état d'épuisement lié à la surcharge psychique qu'implique la vie de parents. Longtemps passée sous silence, cette souffrance ne concerne pas uniquement les mères et peut aussi concerner les pères (on parlera alors de burn-out paternel). Il provoque un mal-être physique et mental lié au quotidien. Avoir une vie de famille épanouie lorsque l’on est ou devient parent, c’est compliqué. On peut avoir l’impression de démarrer une nouvelle vie, ou au contraire de devoir renoncer à sa vie d’avant Des femmes au bord du burn-out domestique parce qu'elles pensent à tout, tout le temps, afin d'assurer le bon fonctionnement de toute la maisonnée. la charge mentale concerne d’abord la répartition des tâches domestiques et ménagères au sein des couples. L’épuisement parental (ou burnout parental) survient lorsqu’on ne parvient pas à atteindre les exigences que l’on s’était fixées en tant que parent. Le burn-out est d’abord lié à des facteurs externes (vie familiale mais aussi vie professionnelle, facteurs divers de stress, etc.) qui vont entraîner une surcharge mentale et un stress dont les conséquences vont être progressives. Le burn-out maternel peut avoir des conséquences sur la santé et le bien-être du parent et avoir des répercussions importantes sur leur vie de famille.

Familles recomposées, quelle place pour chacun ?

Comment gérer cette nouvelle organisation, les conflits entre enfants, la rivalité…
Qu’une séparation parentale soit soudaine ou qu’elle fasse suite à des années de conflits, qu’elle soit consensuelle ou conflictuelle, elle marque toujours une crise. Le quotidien, les repères que parents et enfants avaient connus jusqu’alors sont bouleversés. Ce cocon familial va devoir confronter un panel d’émotions, de difficultés, de questions et chacun réagira avec son histoire, son tempérament, ses fragilités…son âge, son ressenti….
La principale source de conflit concerne les enfants : comportement, éducation, organisation de vie, vacances, aménagement de l’espace, relations avec l’ex, etc. Pas facile pour le nouveau conjoint de savoir ce qu’il peut dire ou ne pas dire concernant les enfants !
Au quotidien, se pose la question des rôles de chacun, la jalousie à arbitrer, la difficulté à trouver sa place, qui pose l’autorité sur qui…La recomposition d’une famille demande donc beaucoup d’adaptation de la part de chacun….
Comment retrouver un certain équilibre ?

Groupe de parole pour les parents épuisés

Ce groupe de parole se veut un lieu d’écoute emphatique, d’accueil et de reconnaissance du vécu des parents.

Un groupe de parole, c’est un espace de parole ou chacun partage et de réfléchit autour de sujets : ce n‘est pas une thérapie de groupe !
Les thèmes abordés lors de ces groupes d’échanges, sont variables et modulables à la demande.
Cet échange permet de se sentir moins seul et de s’appuyer sur l’expérience des autres pour imaginer une évolution différente. Il s'agira d'un moment où les parents pourront venir déposer leur fardeau afin de souffler un peu, mais surtout pour partager leurs expériences et leurs joies du moment. C’est aussi apprendre ensemble à se sentir moins coupable et à trouver les ressources pour mieux vivre sa parentalité.
Vous êtes épuisés par votre rôle de parent ? Vous ne prenez presque plus de plaisir avec vos enfants ? Vous culpabilisez car vous avez le sentiment de ne pas être le parent que vous auriez voulu être ?
Difficile d’avouer ce que vous vivez et ressentez… Ce n’est pas l’image que vous voulez donner de vous en tant que parent. Vous souhaitez que cela change ! C’est bénéficier d’outils concrets pour être soutenu dans sa parentalité́. Un véritable soutien.
Il est important d’oser en parler !
Ces groupes de paroles et soutien sont accessibles à tous. Un lieu d'échange, de partage et de réflexion entre parents, encadré par une professionnelle du Burn out parental.

Échanges pratiques pour les professionnels

Des ateliers-échange de pratiques pour les professionnels

Comment adopter la juste distance professionnelle face aux parents ?
Se positionner professionnellement : Les clés d’une bonne relation de travail.
Echanges de pratiques : Repenser ses pratiques professionnels :
réajuster ses propositions pédagogiques et éducatives. Cela amène à parler ensemble, penser ensemble, en vue d’une meilleure cohésion d’équipe.
Pas facile de prendre le temps d’échanger et de réfléchir sur ses pratiques, mais nécessaire.
Repenser sa pratique permet d’ajuster sa posture professionnelle pour répondre aux plus justes aux besoins des enfants mais aussi de monter en compétences.